TETE ET CŒUR OUVERTS NE DOIVENT MANQUER DANS VOTRE SAC DE VOYAGE SI VOUS SOUHAITEZ PROFITER DANS TOUTES LEURS ENVERGURES DES MERVEILLES NATURELLES QUI VOUS ATTENDENT SUR LA ROUTE DES EXPERIENCES. PAYSAGES DE MONTAÑA ALAVESA, LLANADA ALAVESA, VITORIA-GASTEIZ ET ZUIA-GORBEIALDEA OU VOUS EXPERIMENTEREZ LA SENSATION DE VOUS RETROUVER EN PLEIN ACCORD AVEC LA NATURE ET VOUS-MEME.

Bien que vous vous déplaciez en voiture, la Route retrace l’ancien tracé du chemin de fer Basque-Navarre. De fait, après l’ouverture de la passerelle d’Olarambe, à Vitoria-Gasteiz, il est possible de traverser toute la province, de Navarre à Gipuzkoa, à vélo ou à pied. Ne rejetez pas cette option qui vous conduira à une partie d’Álava très authentique et évocatrice.
Votre exode commence à la Cuadrilla de Montaña Alavesa, berceau de la randonnée et du vélo de montagne (VTT) en Álava. Dans la localité d’Antoñana, le Centre d’Interprétation vous reçoit à bras ouverts avant que vous n’atteigniez le premier jalon, la Vía Verde del Vasco-Navarro (1) . Rien de mieux pour commencer votre voyage, vous noterez que vous vous retrouvez au milieu d’un paysage naturel débarrassé du superflu, créé pour la détente et le plaisir. Préparez-vous à vivre de nouvelles expériences. Après une abondance d’incarnations naturelles qui effleurent vos profonds états d’âme, vous pouvez soit vous rapprocher de l’isolé Ermitage de La Soledad ou bien vous promener dans les anciens tunnels restaurés qui vous amèneront à la localité de Maestu, où vous pourrez reprendre des forces.

Après avoir déjeuné en ayant toujours en tête des flashs de ce que vous venez de vivre, allez à Vitoria-Gasteiz. En chemin, vous verrez l’emblématique zéro de référence d’Olarizu, qui coïncide en bonne partie avec l’Anneau Vert de la ville. Un de ses joyaux est ATARIA – Centre d’Interprétation du les Zones Humides de Salburua (2) . Son édifice emblématique c’est une chante a les zones humides qui le entourent. Proposant de nombreux services, son espace d’exposition présente les valeurs de la nature et l’importance de la biodiversité et du patrimoine naturel dans la municipalité. Depuis son observatoire, vous profiterez de paysages de carte postale qui vous feront comprendre pourquoi Vitoria-Gasteiz mérite pleinement d’être la “Green Capital” européenne, et a obtenu le certificat “Biosphere”. Cependant, la ville également capitale d’Euskadi offre d’autres types d’expériences. Avec la lune pour témoin, l’animation et la gastronomie s’emparent des rues, tant vers l’Almendra Medieval ou l’Ensache que les quartiers émergents.

Le matin suivant, cap sur le le Barrage d’Ullibarri-Gamboa (3) , sans avoir quasiment le temps de prendre congé du magique Anneau Vert, vous traverserez la frontière par la Cuadrilla de Zuia-Gorbeialdea. Perdez un peu de temps en rejoignant la route passant le long du barrage, vous gagnerez en paysages où la nature prend une teinte des plus poétiques. Selon l’endroit où vous mènera cette balade tranquille, vous pourrez déguster les délices gastronomiques de la région dans les établissements d’Ullibarri-Gamboa, Landa ou Marieta.

Au cours de l’après-midi, en passant pas les rives du barrage, vous arriverez au second jalon naturel du jour, déjà arrivé sur le territoire de la Cuadrlla de Llanada Alavesa, le Parc de Garaio et le Parc Ornitologique de Mendixur (4) . Vous pourrez louer un vélo pour les explorer. Garaio, connue comme la plage d’eau douce de Vitoria-Gasteiz, est un parc aux paysages bucoliques offrant une expérience à fleur de peau en se promenant sur sa jetée ou en se baignant dans ses eaux relaxantes. Tout près de ces plages marquées d’un Drapeau Bleu, vous pourrez profiter du Parc Ornithologique de Mendixur, une zone spectaculaire d’eaux peu profondes, classées Zones Humides Ramsar d’Importance Internationale et inclues dans le Réseau Natura 2000. Bijou de biodiversité, le parc est un habitat et un lieu d’observation parfait d’oiseaux migrateurs, emblèmes du parc.
Une fois la nuit tombée, cherchez un logement et de nouvelles expériences gastronomiques dans la multitude de restaurants, auberges, fermes d’agrotourismes et hôtels, principalement à Murgia, Legutio et Elosu. Le jour suivant vous rejoindrez le sentier proche du barrage d’Urrunaga pour vous approcher de la localité d’Elosu.

Là, vous trouverez le Musée de Poterie Basque d’Ollerías (5) , qui rassemble l’histoire d’un métier fait art. Leur superbe collection est notamment célèbre pour ses pièces du XVe siècle, et pour son four, du XVIIIe siècle, classé Monument Historique. Mais ne passez pas non plus à coté de Blanca, hôte passionnée qui raconte de manière hypnotique l’histoire et l’évolution du Musée à ses visiteurs.

L’après-midi, l’appel de la nature vous conduira de nouveau près du barrage d’Urrunaga. Conduisez en parallèle de la Route du Vin et du Poisson, jusqu’à ce que vous arriviez au marais d’Albina. Dans la partie nord de la frontière avec Bizkaia, vous trouverez le dernier jalon de la Route, le Parc d’Aventures Hontza Extrem (6) . Défiez vos peurs en virevoltant entre les arbres du parc ou sur les divers circuits de ponts tibétains, tyroliennes et troncs oscillants. Le point final parfait pour prendre congé d’un voyage rempli d’expériences au plus près de la nature.

En partant, avec toutes ses sensations toujours bien présentes, vous comprendrez qu’Álava fait partie de votre imagination, dans ce coffre intérieur où vous gardez vos merveilleux souvenirs que vous aimerez revivre. A bientôt ! .