Agrégateur de contenus

Châteaux de Lanos de Ocio et Portilla

Les châteaux de Portilla et Lanos de Ocio jouèrent un rôle défensif majeur en raison de leur situation stratégique. Celui de Portilla est représenté sur le blason d’Álava.

OFFICE DE TOURISME DE SALINAS DE AÑANA

Plaza Miguel Díaz de Tuesta, s/n (01426 Salinas de Añana)

945 35 13 86

turismo@cuadrilladeanana.eus

OFFICE DE TOURISME DE VALDEGOVIA

C/Arquitecto Jesús Guinea 46 (01426 Villanueva de Valdegovía)

945 35 30 40

turismo@valdegovia.com

Au sud-est de la contrée d’Añana, à Zambrana, une promenade qui allie nature et châteaux peut s’avérer une option très prometteuse. La « Route des châteaux » relie le Château de Portilla et le Château de Lanos de Ocio, chacun perché sur son rocher, en nous permettant de profiter de vues spectaculaires sur les environs.

La principale singularité historique du Château de Portilla réside dans son utilisation symbolique sur le blason d’Álava.

Un document du XVIIe siècle d’un habitant de Portilla mentionne le sceau de la localité, son utilisation depuis le XIIIe siècle et en donne une description très similaire à celui d’Álava : « un rocher, avec à sa cime une tour fortifiée, et tout en haut, un bras et une main portant une épée. Et au pied de la tour, un lion qui, reposant à ses pieds, lui tend les pattes ».

Les premières mentions écrites datent le Château de Portilla en 1040, même si des fouilles récentes confirment l’occupation du site depuis le début de l’Âge du Fer. Le Moyen Âge fut décisif et le convertit en une précieuse enclave défensive du Royaume de Navarre.

Les choses changèrent au XIIIe siècle quand il fut incorporé au Royaume de Castille ; avec le décalage de la frontière vers l’est, il perdit peu à peu de son importance.

L’ascension jusqu’au Château est récompensée par la possibilité de visiter les ruines du donjon et une citerne et de profiter de vues spectaculaires.

Château de Lanos de Ocio conserve quant à lui une partie de son donjon.

. Construit avec du grès et du mortier, sa barbacane (soutien du mur d’enceinte) fut la principale défense de cette zone au Moyen Âge. Il eut un rôle stratégique décisif, surtout aux moments où l’enclave était située sur la ligne frontalière entre les Royaumes de Navarre et de Castille.

 

Château de Portilla

Château de Lanos de Ocio