Agrégateur de contenus

Musée des Sciences naturelles d’Álava

Le MCNA a ouvert ses portes en 1986 à côté de la porte d’Aldabe, sur les anciens remparts du quartier historique de Vitoria-Gasteiz, dans la Tour de Doña Ochanda, un bastion érigé au XVe siècle pour la défense de la muraille occidentale et reconstruit au XVIe par don Andrés Martínez de Iruña pour sa fille Doña Ochanda. Réaménagée et agrandie dans les années 1980, la Tour abrite depuis 1986 le Musée des Sciences naturelles d’Álava.

Musée des Sciences naturelles d’Álava

   c/ Fundadoras de las Siervas
      de Jesús, 24
     01001 Vitoria-Gasteiz

 +34 945 181924

   mcna@araba.eus

Vous pouvez consulter les horaires et plus de détails dans le lien suivant:

 MUSÉE DES SCIENCES NATURELLES

Durant ses 36 ans d’existence, le MCNA a rassemblé en son sein 22 collections spécifiques formées d’un peu plus de 612 000 exemplaires, elles-mêmes regroupées en 7 collections générales. Le domaine de représentation géographique de ces collections est essentiellement territorial et régional, même si certaines répondent à un cadre de référence national ou même international. Le musée d’Álava gère actuellement la plus grande mais aussi la plus documentée des collections d’histoire naturelle du Pays basque et ses zones d’influence.

Parmi ces collections, on relève l’herbier VIT, à la fois pour ses spécimens phanérogames et cryptogames, et son entomothèque, qui dépassent à eux deux le demi-million d’exemplaires. Dans le domaine des sciences de la Terre et de l’histoire de la vie, on distingue ses collections de minéralogie topographique ibérique, ainsi que celles issues de l’étude systématique des gisements paléontologiques les plus significatifs de son environnement (gisements d’ambre de Peñacerrada, faunes des mers mésozoïques, dinosaures et autres vertébrés de la fin du Crétacé du Bassin basco-cantabrique, vertébrés tertiaires de Zambrana, ichnites tertiaires de Salinas de Añana, faunes et flores palustres tertiaires d’Izarra....).

L’informatisation de la totalité de ses registres et la rigueur systématique qui a présidé à la structuration des diverses collections font du musée MCNA une authentique référence pour la connaissance de la vie et l’histoire de la vie dans le Bassin basco-cantabrique et ses zones d’influence.

Les salles d’exposition sont réparties sur les trois étages inférieurs du musée. Le rez-de-chaussée abrite une représentation significative des gisements mésozoïques d’ambre issus de notre territoire historique et de nombreuses autres provinces espagnoles environnantes (La Rioja, Burgos, Navarre, Teruel, Palencia, Castellón, Cantabrie, Asturies....) ainsi que d’autres endroits du monde (ambre de la Baltique, Chiapas, Bornéo, Saint-Domingue, France, USA, Russie...).

Le premier étage, essentiellement consacré aux Sciences de la Terre, accueille un large échantillon de paléontologie, pétrologie et minéralogie, tandis que le deuxième étage est réservé aux collections de zoologie et botanique. Celui-ci accueille aussi deux salles destinées à des expositions temporaires, dont l’une est réservée à des expositions graphiques et photographiques.

Localisation